«En marche 82» sur le sentier de la présidentielle

Publié le 9 Mars 2017

«En marche 82» sur le sentier de la présidentielle

Les relais d'«En Marche 82» poursuivent leur apprentissage de la vie militante : tractage, comités locaux, rencontre avec la presse… Des «novices» en politique qui revendiquent justement leur virginité, en phase avec l'état d'esprit qu'entend incarner leur champion,

Au Golden Ice Café à Montauban, Anne-Lise Maestre-Planques et Joël Moitié (Photo DDM, C.L.), relais départementaux du candidat, apparaissent en effet aux antipodes des militants aguerris, familiers de ces campagnes électorales bruyantes et pleines de certitudes.

Aujourd'hui, «En Marche 82» (EM 82) revendique 600 adhérents, «soit plus de 180 nouvelles adhésions depuis janvier et 71 pour la seule semaine dernière». Les militants d'EM 82 y voient l'effet de l'affirmation de leur candidat, mais aussi «l'effet Bayrou», constatant «un très bon accueil» des citoyens lors des rencontres de terrain comme celles qu'ils entendent mener chaque samedi sur le marché de Montauban. « Le contrat avec la nation » d'Emmanuel Macron sera par ailleurs présenté lors de prochaines réunions : le 1er avril à la salle des fêtes de Castelsarrasin, le 8 avril à la salle des fêtes de Verdun, le 14 avril au carré des Hospitaliers de Caussade, le 24 avril à la salle des fêtes du Carreyrat à Montauban. Ces réunions publiques destinées aussi à nourrir le dialogue avec les citoyens et la réflexion du candidat, seront animées par les relais tarn et garonnais d'EM 82, mais à Caussade, un membre de l'équipe nationale sera présent. En marche 82 sera également sur le marathon de Montauban pour se rendre visible, mais aussi assurent ses relais, «pour vivre un moment de cohésion interne». Le 26 mars une marche commune avec «EM 47» se lancera de Lamagistère à l'occasion des 60 ans du traité de Rome.

«En marche 82» est bel et bien en route pour les rendez-vous présidentiels des 23 avril et 7 mai prochains. Mais aussi pour le scrutin législatif qui suivra même si les candidats ne seront désignés qu'à l'issue d'un processus permettant aux postulants de se déclarer, via internet, suivi d'un écrémage réalisé par les instances nationales du mouvement.

Source : La Dépêche [Montauban]

http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/09/2532366-en-marche-82-sur-le-sentier-de-la-presidentielle.html

Rédigé par L'écologie En Marche !

Publié dans #Dans la presse

Repost 0
Commenter cet article