Emmanuel Macron chez La Dépêche le 13 avril 2017

Publié le 13 Avril 2017

11:30
 

Pour finir l'entretien, Emmanuel Macron répond en vidéo aux questions des internautes de ladepeche.fr

11:23
 

"Je n'ai pas une armada avec un parti derrière moi. Je n'ai pas un fan club. Les gens qui viennent me voir en meeting sont plus exigeants."

11:19
 

"Sur ma jeunesse, je n'en fais ni un argument ni une faiblesse."

11:16
 

"Je crois en l'Europe. Notre continent n'a jamais vécu aussi longtemps dans la paix et la prospérité."

11:15
 

"J'ai beaucoup de respect pour le Président de la République mais il ne faut pas tomber dans le commentaire du quotidien."

11:13
 

"Un président n'est pas responsable de la courbe du chômage. Il doit donner un cap et une vision. Il doit tenir ses engagements. La parole d'un Président doit être rare et construite. Son rapport au quotidien c'est grâce aux nominations et notamment celle du Premier ministre et des ministres."

11:10
 

"Nous sommes le seul projet efficace et juste et d'un renouvellement des pratiques."

11:03
 

"M. Mélenchon est un communiste romantique. Les gens voient en ce moment son côté romantique mais le communisme n'a pas marché. C'est aussi un projet qui coûtera 100 milliards d'euros."

11:02
 

"M. Hamon a abdiqué face au travail. Quand on ne produit pas on ne peut pas redistribuer."

11:01
 

"Le projet de M. Fillon est une purge et c'est la casse du service publique. C'est un projet qui aura une victime : les classes moyennes. C'est ce qui a conduit au Brexit et au vote Trump. Il ne pourra pas appliquer son projet car en tant que Premier ministre il a fait tout le contraire."

11:00
 

Emmanuel Macron est venu à Toulouse accompagné de sa conseillère en communication Laurence Haim, à sa droite.

10:57
 

"Le projet d'extrême droite de Mme Le Pen repose notamment sur la haine et sur la sortie de l'euro ce qui signifiera la baisse des revenues des Français !

10:54
 

"M. Dupont-Aignan et Mme Le Pen disent que je suis le candidat de M. Drahi mais je ne l'ai rencontré qu'une seule fois en tant que ministre et je me suis opposé à sa volonté de racheter Bouygues Télécom."

"Je suis attaché à la vérité et à la probité et j'ai toujours veiller à n'avoir aucun conflit d'intérêt. On a voulu me salir et je me suis battu."

10:44
 

"Les propos tenus hier par Jean-Luc Mélenchon sont violents !"

10:41
 

"Ma priorité est la réforme du droit du travail. Dès l'été je mettrai plusieurs chantiers en route dont une loi de simplification de l'économie et une simplification du code du travail."

"Je veux aussi une réforme de l'assurance chômage et de la formation professionnelle qui aujourd'hui fonctionne mal. Je veux aussi une réforme des retraites."

"Je veux aussi une moralisation de la vie publique et politique. J'appliquerai ces règles aux investitures de mes candidats aux législatives. Pour moitié, ils seront issus de la société civile et pour moitié des femmes. Ils ne devront pas non plus avoir un casier judiciaire B2."

10:39
 

Emmanuel Macron a été reçu par la direction du groupe Dépêche

10:38
 

"Je ne suis pas en contact avec le Président de la République. Je sollicite le soutien de plus de 50% des Français, c'est celui-là qui compte. Comme disait François Mitterrand : je ne trie pas les bulletins de vote."

10:34
 

"Il y a une transformation profonde de la vie politique. Le tic-tac entre la gauche et la droite ne convient plus aux Français. C'est ce qui a conduit ma démission du gouvernement et de la fonction publique."

10:26
 

A dix jours du premier tour et au lendemain de son grand meeting de Pau, le leader d'En Marche ! répondra aux questions des journalistes des rédactions du Groupe Dépêche. Son interview sera à lire dans les éditions du vendredi 14 avril et à regarder sur ladepeche.fr aujourd'hui

10:02
 

Emmanuel Macron est face à la rédaction de La Dépêche du Midi, Midi Libre et L'Indépendant, ce matin, au siège de La Dépêche à Toulouse.
La rencontre doit commencer dans quelques minutes.

Rédigé par L'écologie En Marche !

Publié dans #Souvenirs de campagne

Repost 0
Commenter cet article